La presse bouillonne, la plume s'envole

Attentats de Paris: la nation s'enflamme!

Le 15 Novembre 2015 à 15h50

 Illustration réalisée par la dessinatrice Adene.

Samedi soir, une grande bougie illumine des visages qui chantonnent autour d’un gâteau, Chez Prosper, place de la Nation. La veille, à peu près à la même heure, le son des coups de feu dans Paris anéantissait la nation.

Sur le trottoir d’en face, le café Marco Polo est désert. Deux jeunes filles de 25 ans environ sont installées, seules, sur la terrasse chauffée. Rivés sur leur téléphone portable, leurs yeux jettent parfois un regard vers la télé installée près du bar, et branchée sur une chaîne d’information en continu. De longs silences sont ponctués par quelques chuchotements. Les images défilent sur leur écran tactile.

Comme à son habitude, Vendredi Soir entrainait les Parisiens dans ses festivités, et tous relâchaient la pression dans leur bière. D’autres cependant ont préféré s’improviser cuistots, en invitant leurs amis à la maison. Soudain, au moment d’éteindre la gazinière, tout a dérapé et la peau a brûlé au contact du feu.

Samedi soir, des petites bougies illuminent les fenêtres, place de la Nation. La veille, à peu près à la même heure, les coups de feu dans Paris consumaient la nation.

Marie-Sarah Bouleau

Commentaires

hybris
Le 17.11.2015 à 15h15
un billet d'humeur fin et pertinent! bravo, aussi, pour l'émotion véhiculée par l'illustration...

Laissez un commentaire